Linky : Elle paye la facture de son voisin depuis un an

Depuis un an, une femme paye la facture Linky de son voisin. Il s’agit bel et bien d’une situation confuse pour la mère de famille qui est arrivée dans le logement situé au Havre fin 2018.

J’ai compté, en un an j’ai dû les appeler 60 à 70 fois. J’ai l’impression qu’on se moque de moi

Linky mène la vie dure à une mère de famille

C’est une situation très perturbante qui touche une mère de famille. Fin 2018, elle arrive dans le logement avec sa fille de 6 mois et se rend compte que ses abonnements d’électricité et de gaz sont résiliés du jour au lendemain sans la moindre explication. C’est à ce moment que commence un combat épuisant entre Engie, Eni et Enedis.
En effet, son voisin de palier en a profité pour prendre le numéro de son compteur de gaz, souci qu’elle arrive à régler très rapidement. Mais pour l’électricité, c’est autre chose… Elle se rend compte que le numéro de livraison de son compteur Linky est utilisé par un autre client. Pire, l’adresse n’est même pas dans son immeuble, mais dans un autre quartier : « En fait, je payais pour quelqu’un d’autre. La facturation a donc été suspendue dans un premier temps », dévoile-t-elle à Paris-Normandie.

Comme les deux adresses sont différentes, il y a confrontation et elle retrouve régulièrement son abonnement résilié. Pourtant, la mère de famille fait tout son possible pour régler cette histoire : « J’ai compté, en un an j’ai dû les appeler 60 à 70 fois. J’ai l’impression qu’on se moque de moi ».

Il s’agit d’un détournement de compteur Linky

De plus, la personne à l’adresse non facturée n’a jamais donné de ses nouvelles et reste inconnue au bataillon. Ce qui inquiète la mère de famille qui désespère : « Chaque fois, on m’annonce que c’est réglé, et ça recommence. Je paye, car dans ma situation, je ne peux pas me permettre de voir arriver l’huissier ». Évidemment, ce problème « relève de l’exceptionnel », déclare UFC-Que-Choisir.

Même la police est démunie face à ce détournement de compteur qui correspond à « une très vieille fraude, normalement impossible avec l’informatisation », lit-on sur Planet. De ce fait, comme absolument personne ne peut lui apporter de réponse claire, Enedis s’est rendu à son domicile pour examiner le compteur Linky.

Lire l’article sur letribunaldunet.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
Commentaires récents