Depuis cette diffusion massive, plus aucun élu n’est sensé ignorer la problématique « Linky ».

Le 9 juillet 2016, alors que la plateforme POAL était en ligne depuis à peine un mois, son co-fondateur Daniel SAUVAT rédigeait un courrier à destination des maires de toutes les communes de France.

Ce fut la première action de grande ampleur de POAL.

Ce courrier à vocation informative a été envoyé à plus de 55000 destinataires figurant sur les bases de données de POAL. Car aux 36000 adresses email des communes s’ajoute celles des conseils régionaux et des communautés de communes.
Ce fut la première action de grande ampleur de POAL. Depuis cette diffusion massive, plus aucun élu n’est sensé ignorer la problématique « Linky ».
Certaines mairies l’ont d’ailleurs publié sur leur site, comme la mairie de Vouhé – 17700 (Charente-Maritime).

Voici le contenu de cette lettre:

(Voir la version en ligne)

Objet: Mise en garde compteur Linky
Pornichet, le samedi 9 juillet 2016

Madame, Monsieur

Vous êtes Maire ou conseiller municipal de votre commune. Vous avez donc des responsabilités et un rôle important à jouer.

Je souhaite vous faire part de mon inquiétude quand au remplacement des compteurs électriques de nos habitations par des compteurs communicants de type « Linky ». Remplacement effectué par la société Erdf via ses sous traitants.

Je porte à votre connaissance les faits suivants, qui m’ont amenés de part leur gravité, à m’opposer fermement a ces remplacements:

  1. Augmentation des factures (retour d’expérience du Québec et de l’Espagne déjà équipés de ce type de compteur).
  2. Pannes à répétition sur les matériels informatiques (perturbations du réseau).
  3. Incendies répétés et fréquents. 7 incendies en 6 mois en 2010 (confirmé par Erdf) lors des premières installations.
  4. Économies d’énergies (annoncées) dont la réalité est fortement contestable (1 watt par heure, soit 8760 watts par an et par foyer). En comparaison des compteurs traditionnels c’est quasi nul.
  5. Piratage aisé (pour un hacker confirmé) pouvant entraîner au mieux des factures fantaisistes, au pire un black-out national total en cas de Cyber-terrorisme.
  6. Possibilité de coupure à distance au bon vouloir de l’entreprise de gestion (ou des pirates du web).
  7. Impossibilité de couper le compteur Linky en cas d’absence prolongée (avec les risques susdits que cela comporte) car étant raccordé sur le secteur, avant le coupe-circuit (ou disjoncteur individuel).
  8. Non respect de la vie privée par la collecte des données de consommation des clients, utilisables à des fins commerciales ou même de surveillance. Remettant gravement en cause des libertés publiques.
  9. Absurdité écologique de remplacer 35 millions de compteurs en parfait état de marche par des compteurs dont l’obsolescence est programmée à court terme (10 à 15 ans).
  10. La transmission des données récoltés par le Linky nécessite l’installation de 700 000 concentrateurs dans toute la France (50 Linky max/concentrateur). Chacun équipé d’une antenne-relais GPRS EDGE. Ajoutant ainsi une source de pollution supplémentaire à l’électro-smog (brouillard électromagnétique) dans lequel non baignons.
  11. Pour récolter les données à l’intérieur des habitations, le Linky envoie dans le réseau électrique existant du CPL (Courant Porteur en Ligne), or les câbles électrique d’une habitation ne sont pas prévus pour recevoir ce genre de signal, car non blindés. Le CPL provoque partout dans l’habitation -et sur un rayon de plusieurs mètres- un courant radiatif émettant des ondes électromagnétiques classées comme « potentiellement cancérogènes » par l’OMS depuis 2011.
  12. Depuis 2006: exclusion par les compagnies d’assurance de la prise en charge Responsabilité Civile des dommages liés aux ondes électromagnétiques (la compétence étant transférée aux communautés). Dans le même temps, EDF s’exonère de toute responsabilité, ainsi que sa filiale Erdf, dans ses nouvelles conditions générales de vente 2015 applicables tant aux particuliers qu’aux professionnels pour les compteurs jusqu’à 36 kVa (tarif Bleu).
  13. L’article L3224 du Code de l’énergie stipule que les collectivités sont propriétaires des réseaux d’ouvrages électriques. Les compteurs font partie du réseau. La Commune en délègue, par concession, la gestion à Erdf. Les élus, et en tout premier lieu les maires, risquent fort d’être poursuivis en justice à la suite des différents dommages qui pourront être causés par les compteurs Linky (incendies, habitants devenant subitement électro-sensibles, etc. . .), dangers qui n’existent pas avec les compteurs actuels. Et si c’était le cas, ERDF saurait se décharger de toutes responsabilités puisque les compteurs ne sont pas sa propriété.
  14. Erdf compte économiser grâce à ce compteur 1,7 milliard d’euros sur la relève et les interventions… ce qui signifie mécaniquement des destructions d’emplois pour les techniciens devenus inutiles.
  15. A ce jour, plus de 180 communes ont déjà fait le choix de refuser la mise en place de ces compteurs, ou de limiter leur déploiement sans utilisation de CPL.

Tous ces dangers sont aujourd’hui controversés…tout comme l’a été le danger de l’amiante. Et c’est souvent de longues années et des milliers de morts plus tard que la Justice et la Médecine reconnaissent officiellement la dangerosité et la nocivité d’un produit.

L’Allemagne, pourtant reconnue comme la meilleure élève européenne en ce qui concerne l’écologie et les énergies vertes, a décidé de limiter la pose des nouveaux compteurs aux Industriels pour protéger la population civile de ces effets nocifs. Preuve que ce compteur n’a d’écologique que sa couleur verte, car c’est la décision officiel d’un état membre de l’Union Européenne. Et pas le moindre.

Vous conviendrez que la liste des reproches et suspicions envers ce compteur Linky est longue et parfaitement justifiée.

Dans une France traumatisée par les scandales sanitaires réguliers: Amiante, plomb, Thalidomide, Distilbène, Chlordécone, vaccins, sang contaminé, Isoméride, Médiator, nuage de Tchernobyl, …et j’en passe (moi, pas le nuage!), il est normal que des millions de français, parfaitement conscients des mécanismes qui mènent à ces drames, ne fassent plus confiance aux industriels avides de bénéfices et encore moins aux décideurs, plus soucieux de la bonne santé leur carrière plutôt que celle de leurs administrés.

C’est pourquoi, après m’être clairement informé sur le site www.poal.fr j’ai décidé d’utiliser les outils proposés par sa plateforme en ligne, accessible gratuitement et mise à la disposition de tous (citoyens et élus).

Je vous invite à en faire de même et à informer votre entourage sur ce futur scandale financier, social et sanitaire.

Je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Daniel SAUVAT
Architecte DPLG – Co-fondateur de poal.fr

8 Commentaires

  • je reste a Rouvroy 62320 pour l’instant la maire mme Cuvelier ne s’est pas opposée au compteur linky au prochaines elections je vais en faire part au habitants

  • L’abonné qui a souscrit un abonnement a 6kw par ex se voit sont disjoncteur couper si la puissance dépasse les 6kw or le linky coupe si la puissance dépasse les 6kVA. 6000 VA = a 4800 W avec un facteur de puissance de 0.8. sa oblige le consommateur a passer a un abonnement supérieur.

  • bonjour, est il possible de refuser l’instalation de ce compteur si mon ancien se trouve à l’intérieur de mon domicile?

    • Bonjour ,
      J’aurai souhaiter lire les réponses à votre question , mais je ne les vois pas .
      Comme l’intallation de mon nouveau compteur communicant se fera la semaine prochaine ……
      Je me pose la question à savoir comment je peux refuser , et comment cela s’est il passé pour vous .
      Merci d’avance pour votre aide

  • Bonjour,

    le LINKY n’est pas encore installé chez moi.
    Pour mon internet j’ai un modem externe classique et un câble ; pour la télé, j’ai une parabole sur le toit.
    Il y a longtemps que j’ai abandonné les BOX ayant des craintes au sujet du WIFI continu dans la maison … (fausse crainte je crois, vu que les ondes WIFI, il y en a partout).
    Mi décembre 2017, j’ai donc installé le CPL pour avoir le WIFI dans la maison de temps en temps, et pas longtemps, et je fermais l’émetteur WIFI quand je n’avais pas à l’utiliser.
    Vers Noël, j’ai commencé à avoir le « tourni » tout le temps, avec des acouphènes aigus ; ça a commencé dans ma cuisine.
    Je suis resté comme ça jusqu’en février 2018, je notais tout en vue de consulter un médecin ; et le 3 février 2018, il m’a été impossible de me lever, je retombais dans le lit avec la sensation d’un ÉNORME « tournis » …
    J’ai réussi à me trainer jusqu’à ma cuisine en me tenant aux murs …. c’est à ce moment là que j’ai pensé à mon installation CPL, vu que le WIFI était éteint.
    Ce malaise ne ressemblait pas à un vertige comme on peut en avoir avec des problèmes de tension ou autre.
    J’ai aussitôt tout désinstallé …. et au bout de quelques heures, tous mes « tournis » et acouphènes ont disparu ; tout est rentré dans l’ordre.
    Aujourd’hui je suis convaincue que les ondes du CPL ont créé ces problèmes d’équilibre.
    J’ai été soumise à ces ondes moins de 2 mois … qu’en sera-t-il quand le LINKY sera installé ? Je suis très inquiète !
    C’est pourquoi, aujourd’hui, je recherche une solution pour me protéger des ondes CPL liées au LINKY.
    Votre site me donne une bonne piste ….
    De plus, à toutes fins utiles, je vais personnellement adresser une lettre au maire de ma commune, en joignant votre lettre en annexe.
    Merci.
    Cordialement.
    MH. S.

  • Bonjour,
    Je viens de « faire la connaissance » de Poal et me sens perdue depuis plus d’un mois pour écrire, pas écrire, à qui, (ENEDIS, EDF, Le Maire…) trouver la bonne lettre type de refus de Linky ou un courrier personnalisé??? Certaines lettres sont très techniques. J Malgré mon refus par téléphone j’ai peur qu’ils installent les compteurs en mon absence sur 2 endroits où les compteurs sont à l’extérieur… L’un des sites est un local commercial et artisanal avec ardoises solaires photovoltaïques et vitrages solaires thermiques.
    J’ai vraiment peur pour ces installations et tous les appareils liés à l’ activité: baignoire professionnelle, ordinateur, imprimante, caisse enregistreuse, réfrigérateur, congélateur, éclairage… tant pour le risque de l’installation de « mon » nouveau compteur que pour ceux des entreprises voisines.
    Peut-être pourrez-vous ou voudrez-vous me conseiller.
    Ecologiquement vôtre.
    Odile Etienne

  • Conseillère municipale (d’opposition) à Graveson 13690 , Notre groupe n’a eu aucune information au sujet de votre courrier . Pouvez vous m’indiquer si notre commune 13690 a bien été destinataire de cette lettre . Nous n’avons vu qu’un article dans le journal « La Provence » au sujet d’une réunion publique qui avait eu lieu à la Mairie … seuls informés et donc présents : Enedis + Maire et adjoints . Cet article indique aux villageois que dans les 2 mois à venir 2600 compteurs linky seraient posés dans le village ! Notre Maire cautionne donc Linky et n’a pas rendu compte à tous les conseillers municipaux de votre courrier . Cordialement . Ch. Ponçon

  • Très bon courrier informatif. Mais il y a des sourds qui ne veulent pas entendre ! grrrr… Bravo aux communes qui ont fait le choix de garder les compteurs fiables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
Commentaires récents