Faut-il avoir peur des compteurs Linky?

Faut-il avoir peur des compteurs Linky?

D’ici cinq ans, les foyers français verront les anciens compteurs électriques disparaître au profit des nouveaux compteurs Linky. Les petites communes sont les premières touchées par le déploiement : à Ruisseauville, on s’interroge, tandis qu’au Parcq, la résistance s’organise.

Des craintes pour la santé

Début 2016, un courrier signé d’ERDF arrive dans les boîtes aux lettres de villages du Pas-de-Calais, tels que Ruisseauville, Le Parcq ou Beaurainville. Cette lettre informe les habitants du remplacement de leur ancien compteur électrique au profit d’un compteur Linky. Après quelques coups de fil à ERDF et recherches sur le web, Daniel Darras, habitant du Parcq, décide de se rendre à une réunion d’information organisée à Ruisseauville. Lors de cette rencontre, Daniel Darras prend conscience des dangers potentiels de ce matériel et décide d’agir.

Avec une dizaine de personnes, il crée le collectif Infos Linky 62. Qu’est ce qui préoccupe tant les habitants en matière de santé ? Le collectif reproche aux fils et concentrateurs du dispositif de ne pas être suffisamment « blindés ». « Ils émettront tout autant d’ondes cancérigènes que les antennes relais, s’inquiète Daniel Darras, membre de l’association. C’est un sujet de santé publique qu’il ne faut pas négliger, comme on l’a fait notamment avec l’amiante. » Xavier Lafargue, directeur Pas-de-Calais ERDF, s’en défend : « Il n’y a pas de dégagement d’ondes, le système de communication est le même qu’aujourd’hui. » Aucun cas de personnes perturbées par la pose de compteur ne lui a été rapporté. Si le cas se présente, Xavier Lafargue se dit prêt à intervenir.

« Une hausse des prix déguisée »

Les données du compteur Linky ne seront plus affichées en kWh (Watt / heure) mais en kVa (Volt ampère). « Une hausse des prix déguisée », selon le collectif Infos Linky 62, qui juge qu’il s’agit avant tout d’une « opération commerciale ». « Ceux qui n’ont pas les moyens de s’équiper en matériel neuf de meilleure performance énergétique verront leur facture grimper ! » Une « légende » d’après Xavier Lafargue : « Le système d’affichage va changer mais la facture restera la même. Le consommateur verra quels sont les appareils défectueux et non éco-responsables. »

Un mouchard aux méthodes contestables ?

Le compteur ne sera plus relevé de manière manuelle. Cela afin d’avoir une connaissance précise du réseau et des données en temps réel. « L’heure à laquelle vous prenez votre douche, à laquelle vous vous couchez ou encore l’horaire auquel vous allumez la télé, ERDF aura ces données en temps réel, s’inquiète Daniel Darras. L’entreprise pourra les garder et les vendre pour de la prospection ». Le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité conteste : « Aucune possibilité que les données soient réutilisées sans l’autorisation des clients, elles sont sécurisées ! On ne va pas livrer en pâture les informations de Monsieur Tout-le-Monde. » Le collectif Infos Linky 62 attend des preuves. Mais déjà les méthodes utilisées par ERDF peuvent étonner. Lysiane, habitante du Parcq, a elle aussi reçu la fameuse lettre. « Un soir, je suis rentrée du travail et mon compteur externe avait été changé, s’insurge Lysiane. Dans le courrier il est pourtant écrit : Vous serez contactés pour convenir d’une date de passage. » Dans le lotissement où elle réside, tous les compteurs ont été changés en journée, sans l’accord des propriétaires.

Lire l’article complet sur lavoixdunord.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
Commentaires récents